• 01 septembre 2015

    La soirée des 15 ans d’Oxalide @ Usine IO

    Oxalide a fêté ses 15 ans dans les locaux de l’Usine IO. C’est sous le toit de ce lieu imprégné par l’innovation que nous avons récompensé nos clients :

    Merci à tous pour cette belle soirée de partage et de bulles, merci à tous pour votre esprit de collaboration et de votre confiance.

  • 17 août 2015

    Apérotech#9 DevOps : compte-rendu et témoignages de nos intervenants

    DevOps, pour accélérer le passage de l’idée au business

    Avec la révolution digitale, les entreprises sont sous pression. Au risque de perdre leurs avantages concurrentiels historiques, elles sont invitées à opérer au plus vite leur transformation numérique. Pour rester compétitives, le délai de mise sur le marché de leurs produits ou services innovants doit être réduit de façon radicale. La réponse à cet impératif tient en six lettres : DevOps. C’est sur ce thème en vogue qu’Oxalide a organisé à Paris le 8 octobre 2014 la 9ème édition de son ApéroTech.

    DevOps, trait d’union entre les développeurs et la production

    Malgré la popularité grandissante de ce buzzword, il est bon de rappeler ce qu’est DevOps. Il s’agit littéralement de la contraction des mots anglais « development » (développement) et « operations » (exploitation).

    Méthodologie ? Boîte à outils ? Processus ? Non. Le terme DevOps fait plutôt référence à une culture qui vise, au sein d’une direction des systèmes d’information (DSI), à améliorer la communication et la collaboration entre, d’un côté, les équipes en charge du développement des applications (les Devs) et, de l’autre, celles responsables de leur mise en production et de leur maintien en condition opérationnelle (les Ops).

    Faire dialoguer ces deux populations est un défi d’autant plus grand qu’elles ont pour coutume de travailler en silos. Elles ne partagent pas mêmes priorités, les Devs pensent vitesse et court terme, tandis que les Ops raisonnent stabilité et long terme.

    Une vitesse de déploiement des applications exceptionnelle

    Aujourd’hui, « DevOps n’est pas seulement un buzzword, c’est une réalité opérationnelle », assure Sébastien Lucas, Directeur général associé d’Oxalide. Une réalité qui se mesure par des gains tangibles quand les différentes équipes du département IT parviennent à resserrer leurs liens en se conformant aux principes de DevOps.

    L’étude « 2013 State of DevOps Report » de PuppetLabs et IT Revolution Press conduite auprès de 4000 Devs et Ops révèle ainsi que les équipes passées à DevOps déploient 30 fois plus fréquemment, 8 000 fois plus vite, et rencontrent 50% moins d’incidents. Et quand elles font face à des dysfonctionnements, elles les résolvent 12 fois plus rapidement.

  • 31 juillet 2015

    Happy Sysadmin Day’s 2015 : back to the futur

    Le jour idéal pour rendre hommage aux hommes et femmes héroïques qui, viennent par monts et par vaux, prévenir des catastrophes, maintenir la sécurité et éteindre les incendies de technologie de toute part ! 😉

  • 22 juillet 2015

    @oxalide certifiée ISO/CEI 27001 : 2013

    Oxalide confirme sa maîtrise de la sécurité via une approche par les risques et un processus d’amélioration continue exigés par la norme ISO/CEI 27001 : 2013

    Paris, le 10 juillet 2015 – Oxalide, l’expert DevOps des infrastructures web critiques, a passé avec succès l’audit de certification ISO/CEI 27001 : 2013, auprès de LSTI, l’organisme certificateur réputé pour son sérieux et sa rigueur.

    Le plus haut niveau de sécurité certifié

    Oxalide est officiellement certifiée depuis le 1er juin 2015. Précisément, la certification s’applique à l’ensemble des activités d’infogérance opérées au sein de l’infrastructure d’Oxalide et fait bénéficier à ses clients industrialisés :

    D’un niveau de sécurité constant et à jour des systèmes
    D’une garantie de maîtrise de la confidentialité, de l’intégrité et de la disponibilité de l’information
    D’une garantie de conformité légale, réglementaire et contractuelle
    D’une gestion et suivi systématique des incidents de sécurité par le comité de sécurité

    D’un réexamen permanent du niveau de sécurité via l’approche par les risques

    La totalité des 114 mesures de sécurités ont été sélectionnées par Oxalide. Grâce à l’industrialisation, les mises à jour de sécurité peuvent être automatisées permettant d’allier rigueur et agilité ainsi qu’un niveau de sécurité constant. Ce niveau de sécurité est indispensable aux clients d’Oxalide et spécifiquement pour les acteurs SaaS ayant fort besoin de garanties pour leurs services et leurs clients finaux.

  • 10 juillet 2015

    Oxalide : 15 ans et des clients plus audacieux que jamais !

    Bien plus qu’un prestataire, Oxalide est le partenaire des entreprises en recherche de vélocité et d’agilité… démonstration faite à l’occasion d’une belle soirée anniversaire et de la remise de trois prix emblématiques de cette culture.

    Oxalide, l’expert DevOps des infrastructures web critiques, a fêté ses quinze ans mardi 30 juin, en compagnie de 200 invités. La soirée s’est tenue dans les locaux de la FabLab l’Usine IO, un symbole d’innovation technologique en parfaite adéquation avec la thématique de la soirée.

    Oxalide, tous passionnés

    La révolution numérique sera dans les livres d’histoire. S’il faut encore attendre pour savoir si leur prophétie se réalisera, Sébastien Lucas et Maxime Kurkdjian, les Directeurs associés d’Oxalide ne se trompent pas, quand il choisissent, il y a 15 ans, de prendre le virage du numérique.  Les deux fondateurs associés savent qu’il ne faut jamais cesser de se réinventer.

    L’industrialisation et l’automatisation instaurées chez Oxalide ont représenté la pierre angulaire de la transformation de l’entreprise  vers une puissante culture du service.

    Oxalide devient, en seulement quelques années, un partenaire stratégique pour ses nombreux clients, qui voient en l’entreprise le tremplin sur lequel prendre l’impulsion de leur mutation technologique.

    Pour toutes les accompagner dans leur structuration, Oxalide renforce ses expertises. D’abord sur des offres d’infogérance fiables et innovantes comme Amazon Web Services puis sur ce qui paraît insaisissable à première vue et pourtant fondamental, la culture DevOps.

    Et de cette permanence d’agilité et de fluidité dans les processus émerge la réalité des partenariats entre Oxalide et ses clients. Empreinte de confiance mutuelle, la prestation devient collaboration, les savoirs-faire se dispensent et s’échangent, les bonnes pratiques se partagent et l’entente est maître mot entre les partenaires.

    Une si belle réussite n’est possible qu’avec des hommes et des femmes, tous et toutes, clients, partenaires et collaborateurs, convaincus de la nécessité de balayer les vieilles méthodes et de s’approprier la culture du risque.

    Challengers, nominés et gagnants, tous vers l’agilité, la performance et la croissance

    C’est dans cet état d’esprit qu’Oxalide a choisi de mettre à l’honneur ses plus beaux partenariats en remettant trois prix illustrant les objectifs de la société pour ses clients. Si certains partenariats sont de longue date, tous ont posé le socle nécessaire pour aller vers l’agilité, la performance et la croissance, tous ont en commun la volonté de faire mieux ensemble.

    Et les nominés sont…

    Dans la catégorie « Innovation », Kwanko pour ses données de tracking en temps réel sur cluster de 6*Couchbase, Balinéa pour la refonte de ses sites en intégration continue et l’adoption d’ELK et iAdvize, qui remporte la palme avec son architecture micro-services avec service de queuing, le recrutement d’un profil DevOps et leur projet d’intégration de Dockers.

    Dans la catégorie « Croissance », sont nominés SushiShop pour la refonte de ses sites en V2 dans un objectif d’expansion internationale réussie, Wisembly qui passe de 300 à 2500 connexions simultanées en œuvrant sur sa dette technique, et Tag Commander, lauréat de la catégorie, qui a su repousser ses limites techniques pour accompagner sa croissance à trois chiffres en 2014.

    Enfin la catégorie « Agilité » récompense 20 minutes pour son adoption de la méthodologie SCRUM/DEVOPS, sa transparence des enjeux et sa complicité partenaire. Le suivaient de près Radio France et sa méthodologie SCRUM et l’intégration complète d’Oxalide dans le dispositif, ainsi que l’Express, pour le recrutement d’un profil DevOps, le lien permanent avec Oxalide et l’industrialisation de son applicatif.

    Cette remise de prix s’est déroulée dans une chaleureuse ambiance où chacun a pris plaisir à fêter ses succès. Elle fut aussi l’occasion de démontrer, par l’exemple, la redoutable efficacité du modèle d’infogérance DevOps  d’Oxalide.

  • 09 juillet 2015

    Vidéo BIGBOSS SUMMER EDITION 2015 @oxalide

    Image de prévisualisation YouTube

  • 24 juin 2015

    DockerCon 2015 – An 2, tournant historique vers la communauté Docker

    Lundi soir à 18h, le Docker Paris Meetup se tenait depuis les locaux de Maltem Consulting, pour retransmettre en live la keynote d’ouverture de la DockerCon 2015 depuis San Francisco.

    docker-con-15-logo

    L’année dernière, lors de cette même DockerCon, des doutes émergeaient sur la capacité de la société Docker à asseoir son leadership sur un écosystème très étendu et dynamique.

    Bien sûr, le produit était déjà au cœur d’une tornade de hype et son potentiel à révolutionner l’industrie tech était déjà identifié.
    2 articles relayés récemment le démontrent :

    Mais la communauté bruissait de nombreuses frustrations :

    • Les containers présentaient des faiblesses dans la gestion du réseau et de la sécurité
    • Le DockerHub présentait des manques pour tracer l’authenticité et l’intégrité des images proposées. Souvenez-vous, c’était avant les official repos
    • Et si le Dockerfile et le container faisaient leur job, de nombreuses initiatives tentaient d’apporter des solutions au manque de standard concernant la gestion d’un parc de containers (fig, kubernetes, mesos, fleet) et leur configuration automatique (etcd, consul, zookeeper…)

    Les doutes sur la capacité de Docker, Inc. à canaliser toute cette énergie autour de son produit étaient si forts, que certaines dissidences ont émergées (CoreOS Rocket).

    Lors de la keynote, Solomon Hykes, fondateur et CTO de Docker a clairement montré l’expérience acquise pendant cette folle année 2014.
    En annonçant la création du projet Open Container parrainé par la Linux Foundation, et en faisant don du runtime docker à la communauté (sous le nom de runC), il a aussi prouvé sa détermination à fournir à sa communauté, à son écosystème et à sa plateforme les cadres d’indépendance de gouvernance et d’architecture susceptibles de satisfaire l’ensemble des acteurs impliqués dans l’univers Docker.
    Le début d’une nouvelle ère, plus adulte, assurément !

    Lire le compte-rendu plus détaillé…

  • 23 juin 2015

    J-1 : Demain, c’est les soldes, et ça se prépare !

    La préparation des soldes se fait conjointement entre le marketing et les développeurs et nos WebOps. Cette collaboration est essentielle pour créer les bonnes conditions pour accueillir les visiteurs. Cette journée ne s’improvise pas, elle se joue juste avant la première heure d’ouverture des soldes. Sensibilisez et communiquez entre les équipes marketing / développement / hébergement car chaque action a une conséquence qui peut s’avérer être cruciale pour le reste des opérations.

    Voici nos bonnes pratiques pour aborder cette période avec plus de sérénité :

    Pour vos équipes :

    • Mobilisez vos équipes
    • Communiquez
    • Oubliez les grasses matinées
    • Restez joignable

    D’un point de vue technique :

    • Ne videz pas votre cache avant l’ouverture de la boutique et pendant les heures pleines
    • Surveillez les indicateurs de performances commun avec le marketing
    • Vérifiez la bonne disponibilité des sites partenaires
    • Surveillez les sondes en temps réel
    • Ne cumulez pas les mises à jour
    • Ne laissez pas les requêtes se cumuler et la charge des frontaux exploser
    • Ne faites pas de correction pendant les heures pleines
    • Communiquez aux visiteurs les interruptions de service
  • 18 juin 2015

    J-7 : Préparez les soldes ! @Oxalide vous présente ses bonnes pratiques pour être serein !

    Dans 1 semaine, les soldes démarrent, et ça se prépare !

    La préparation des soldes se fait conjointement entre le marketing et les développeurs et nos WebOps. Cette collaboration est essentielle pour créer les bonnes conditions pour accueillir les visiteurs. Cette journée ne s’improvise pas, elle se joue juste avant la première heure d’ouverture des soldes. Sensibilisez et communiquez entre les équipes marketing / développement / hébergement car chaque action a une conséquence qui peut s’avérer être cruciale pour le reste des opérations.

    Voici nos bonnes pratiques pour aborder cette période avec plus de sérénité :

    soldes-kpi soldes-team soldes-123-soldes soldes-incachewetrust  soldes-quandlecacheva soldes-quiveutallerloin

  • 17 juin 2015

    DotScale 2015 – place au rationnel et à la réalisation : robustesse, gestion du reboot, des incidents de productions et de l’analyse des logs

    oxalide-dotscale

    DotScale 2015 :  la semaine dernière s’est tenue la 3ème saison de la conférence parisienne dédiée aux architectures techniques massivement distribuées et aux technologies s’y rapportant. Cette conférence d’une journée sur une seule track a pour ambition de réunir la communauté IT (française et au-delà), autour de sessions de 30 minutes, présentées, pour la plupart, par des acteurs reconnus du domaine (pour ne pas dire des rockstars).

    Cette année, avons-nous eu droit à un rappel du théorème de CAP omniprésent dès qu’il s’agit d’architecture distribuée et grand vainqueur de l’acronyme le plus fréquemment cité durant la journée. De manière générale, la cohérence et la disponibilité des données persistées sur des architectures distribuées ont été au cœur de plusieurs talks dont ceux de Neha Narula, Sam Bessalah, et Aphyr.

    Voici notre sélection de retours d’expérience intéressants.

    1. La gestion automatisée des reboots de serveurs sur un site 24/7, chez .gov.uk, par Matt Bostock.
    2. La gestion concise et pragmatique des incidents de production, par David Mytton, de Server Density
    3. L’infrastructure de collecte et d’analyse de logs chez CloudFlare, de John Graham-Cumming où 4 millions de lignes de log sont traitées chaque seconde.
    4. La robustesse de l’architecture technique de Netflix par Jérémy Edberg qui a présenté la célèbre Simian Army

    Enfin, une dernière série de talks présentait quelques technologies modernes, en rapport avec la haute scalabilité (horizontale).

    De mon point de vue, cette occurrence de la conférence était celle de la maturité.
    Les technologies sont défrichées. On était loin de l’effervescence qu’on pu créer, en leur temps, les premières sorties de bases noSQL ou le hype de docker, l’an passé.
    Les architectures massivement distribuées ont des contraintes et des difficultés récurrentes connues. Reste maintenant à les prendre en compte dans les implémentations techniques et les organisations humaines.

    dotScale 2015, c’était : place au rationnel… et à la réalisation.

    Lire les comptes-rendus plus détaillés des talks.

Newsletter

Inscrivez-vous et tenez vous au courant de l’actualité Oxalide