• 24 décembre 2010

    CR petit déjeuner : Cloud Computing

    Petit Dejeuner Cloud Computing – Présentation Transcript


    • 1. Petit Déjeuner 8 Juillet 2009 CONSEIL | INFOGÉRANCE | HÉBERGEMENT Les « buzz » de l’infrastructure
    • 2. Sommaire Les buzz du moment Les problématiques d’infrastructures Les vraies et les fausses solutions Notre vision
    • 3. Les buzz du moment ! Cloud Computing (et ASP/SaaS) « IT on demand » ou Infrastructure as a Service (IaaS) Green IT
    • 4. Les problématiques Des couts mal maitrisés Agilité Rapidité de mise en production (innovation) Des besoins en puissance élastiques (croissance et saisonnalité) Criticité des services
    • 5. Les problématiques Réduction / optimisation des couts Une infrastructure tentaculaire … Augmentation du nombre d’applications Augmentation du nombre de serveurs Une gestion de plus en plus complexe … et souvent sous exploitée Plate-formede Qualification / développement Dimensionnée pour le pire (redondance) … … ou le meilleur (charge)
    • 6. Les problématiques L’agilité Réduire les couts et les délais de mise en œuvre de nouveaux silos applicatifs Adapter l’infrastructure en fonction de la demande: Fortecroissance (start-up, réseaux sociaux, jeux, …etc) Saisonnalité (Soldes, fin d’année, promo, communication événementielle)
    • 7. Les problématiques Criticité Besoin en Haute-disponibilité des applications Même pour des projets à budget réduit
    • 8. Les vrais et les fausses solutions La virtualisation – les pours Permet de loger plusieurs serveurs « logiques » dans un seul serveur physique (hyperviseur) Maximise l’utilisation des ressources physiques Permet d’assurer un niveau de disponibilité très élevé sur le matériel (qui est maintenant virtualisé) Permet de faire évoluer facilement les serveurs virtuels (mémoire, CPU, disques) Facilite la mise en place des Plans de reprise d’activité (PRA)
    • 9. Les vrais et les fausses solutions La virtualisation – les contres Lescouts d’entrée ne sont pas négligeables (10aines de k€) Un marché très fortement dominé par Encore trop peu de support de la part des éditeurs Pose des problèmes De performances (I/O) De sécurité (cloisonnement des VMs)
    • 10. Les vrais et les fausses solutions La virtualisation – Conclusion Adapté à des projets de consolidation d’infrastructure Attention à la concentration des risques (incident mt) ROI à moyen terme Déconseillé pour les projets à forte consommation de ressources
    • 11. Les vrais et les fausses solutions La virtualisation – Oxalide Oxalide dispose de sa ferme ESX 3 Hyperviseurs ESX 4.0 HA SAN NetApp 2 ingénieurs certifiés VMWare Cas d’utilisation : Serveur de qualification / développement PRA Serveursfaiblement sollicités (en fin de support ou début de projet) En complément de puissance sur des architectures n- frontal
    • 12. Les vrais et les fausses solutions IT On demand – C’est quoi ? Fourniture de services « à la demande » à votre infrastructure Le plus souvent des équipements / infrastructures mutualisésRéduit très fortement le CAPEX Permet d’accéder à des équipements très puissants et redondants
    • 13. Les vrais et les fausses solutions IT On demand – les contres Mutualisationdes risques OPEX « à l’unité » plus important OPEX Infrastructure classique € CAPEX « IT on Demand » Temps
    • 14. Les vrais et les fausses solutions IT On demand – Conclusion Permet sans investissement initial d’accéder à des infrastructures de hautes qualités Diminution du temps de mise en place et de rapidité d’évolution Réduction des problématiques de provisioning.
    • 15. Les vrais et les fausses solutions IT On demand – Chez Oxalide SoD (Stockage à la demande) sur SAN NetApp Répartiteur de charge Haute disponibilité Pare-feu Haute disponibilité CDN, CDN+SoD Virtualisation (bis)
    • 16. Les vrais et les fausses solutions Cloud Computing – C’est quoi ? Un terme marketing ! ^^ Extension du SaaS et de l’ASP, mais moins orienté application En architecture hautement distribuée
    • 17. Les vrais et les fausses solutions Cloud Computing – Comment ? Stockage / diffusion de contenu Amazon S3/CF, CDN Container d’application Google App Engine, Azur, heroku GRID EC2, Gandi
    • 18. Les vrais et les fausses solutions Cloud Computing – les contres Mutualisation Nécessite une intégration applicative Marché pas encore mature: Pas/peu de SLA, Pas d’interopérabilité, Pas/peu de retour sur expériences probants Gros problèmes de confiance/souveraineté (mêmes problématiques que l’ASP) Rapidement plus cher que des solutions « classiques »
    • 19. Les vrais et les fausses solutions Cloud Computing – Conclusion Adapté à des projets expérimentaux et/ou à faible enjeux stratégiques En attente de Standardisation / Interopérabilité des solutions (OCC, DMTF)
    • 20. Les vrais et les fausses solutions Cloud Computing – Chez Oxalide Accompagne ses clients à fort trafic vers du CDN A la recherche de solutions viables pour fournir des services « cloud » à ses propres clients Démontre la tendance du marché des hébergeur à se rapprocher des couches applicatives
    • 21. Les buzz du moment déchiffrés Cloud Computing (et ASP/SaaS) Outsourcing du SI « IT on demand » ou Infrastructure as a service (IaaS) CAPEX vs OPEX Green IT Optimisation de l’OPEX
    • 22. Des questions ?

Newsletter

Inscrivez-vous et tenez vous au courant de l’actualité Oxalide