• 3 novembre 2010

    CR – Petit déjeuner – Réductions de coûts Infrastructure Web

    Petit Dejeuner Reduction de Couts Infrastructure Web – Presentation Transcript

    • Merci à vous… d’être venus 2 Oxalide © 2009 – Solutions d’infogérance et d’hébergement sur mesure

    PROGRAMME

    1. 9h00 – Comment identifier les sources de coûts et mettre en place les réponses adaptées ? – Etudes de cas (leaders Internet, grands comptes et agences)- Sébastien Lucas, Directeur Associé Oxalide  9h30 – Virtualisation, Cloud Computing, SaaS, Stockage On Demand,… : comment tirer profit des nouvelles opportunités technologiques ? – Maxime Kurkdjian, Directeur Associé Oxalide  10h00 – Témoignages : Comment les équipes de 20minutes.fr ont-elles réduites leurs coûts tout en améliorant la qualité de leur service ? – Nicolas Silberman, Responsable technique 20minutes.fr 10h30 – Questions / Réponses
    2. Oxalide en quelques mots  Société indépendante, créée en 2000  Deux dirigeants complémentaires : architectes de l’infrastructure réseau ET applicative  Une équipe d’experts à taille humaine  Une offre globale autour de son expertise des systèmes et réseaux Services Internet Conseil Communication événementielle Infogérance Applications métiers, Intranet, Extranet Hébergement Externalisation de salles machines
    3. Des clients à la recherche de qualité de services et d’un accompagnement de proximité Grands comptes, leaders Internet, entreprises en forte croissance, agences et SSII
    4. Petit Déjeuner 8 Juillet 2009 CONSEIL | INFOGÉRANCE | HÉBERGEMENT Identifier les sources de coûts et éléments de réponse Sébastien Lucas
    5. Les enjeux de la maîtrise des coûts Les stimuli  Considérer la mesure du coût comme un KPI  Quels indicateurs ?  Quels objectifs ?
    6. Pourquoi maitriser les coûts d’une infrastructure ?  Faire face à un contexte de crise  Accroître laperformance Augmenter la rentabilité Maitriser la croissance de son budget
    7. La mesure du coût est un indicateur de la performance Le coût de l’infrastructure est un indicateur de performance (KPI)  Il doit intervenir dans les choix stratégiques de l’entreprise…  …spécifiquement dans les NTICs (Google est l’exemple type !)
    8. Structure des coûts Structure des coûts OPEX Manque à gagner ? Amortissement du CAPEX Un exemple : le e-commerce
    9. Comment mesurer ? Quels indicateurs ?  Coûts  Frais d’acquisition et de mise en service (CAPEX)  Frais de fonctionnement et gestion (OPEX)  Performance  QoS  Taux de disponibilité  Plus précis  Nombres d’indisponibilités (partielles ou totales)  Nature des plus fréquentes  Nombres d’interventions  Nombre d’évolutions du socle initial  Délais de résolution d’incidents  Qualité de la réponse
    10. Que déduire de la mesure ?  Révéler les coûts cachés Stratégie Dépenses  Identifier les plus gros postes de dépenses  Eléments d’analyse pour les pistes d’évolution : Analyse Service réorganisation interne  Nouvelle infrastructure Mesures  Aider à la gouvernance : choix des prochains investissements et évolutions budgétaires
    11. Quels coûts optimiser ? 3 problématiques types & enjeux Dynamisme des Objectif du budget Illustration évolutions d’infrastructure Faible Réduction Site portail issu du Web1.0 Forte Maitrise de l’augmentation Pure-player à forte croissance Maitrisé Augmentation pour amélioration du Agence ou Web SSII aux service projets online multiples
    12. Dynamisme faible : Réduction de budget  Infrastructure  Plateforme mature  Infrastructure en ordre de marche  Pas beaucoup d’évolutions sur les derniers mois  Pas de gros changements planifiés  Contexte  Tassement de l’activité  Phase d’optimisation des coûts
    13. Dynamisme faible : Réduction de budget  La gestion de l’infrastructure est-elle affectée aux bonnes équipes ?  Réorganiser l’attribution des tâches  Externaliser ce qui n’est pas stratégique ou à faible valeur ajoutée  Est il possible de consolider les éléments ?  Vérifier la loi de Moore  Compatible avec les nouvelles technologies d’hébergement/infogérance (SoD, Virtualisation, etc.) ?  Réduire la taille de l’infrastructure
    14. Dynamisme faible : Réduction de budget  Certaines briques applicatives sont elles remplaçables ?  Ré-étudier la piste Open-Source Bénéficiez vous de tarifs adaptés ?  Renégocier les tarifs  Répartir entre plusieurs prestataires
    15. Dynamisme fort : Maîtrise du budget  Infrastructure  Pure player Fondations peu stables  Gestion « au fil de l’eau »  Contexte  Segment de marché en forte progression  Besoin de capter le plus grand nombre le plus rapidement  Environnement Agile !  Nouveaux modèles & nouveaux métiers…
    16. Dynamisme fort : Maîtrise du budget  Chercher des comparaisons/solutions sur des modèles similaires  Anticiper plutôt que de subir  Provisionner coûte moins cher : Anticiper les coûts avec le prestataire  Augmenter les CAPEX pour réduire les OPEX (les gains peuvent être supérieurs même sur 12 mois)  Choisir judicieusement les investissements  Maitriser la qualité du service sur votre cœur de métier  Optimiser au maximum sur les services non critiques
    17. Dynamisme fort : Maîtrise du budget  Attention aux fausses économies  Automatiser les tâches chronophages et à faible valeur ajoutée  Introduire l’optimisation des ressources dans votre roadmap  Définir le bon ratio entre ajout de fonctionnalités et optimisation  Au minimum : Chasser le bug!  Auditer régulièrement votre infrastructure Périodiquement ou en cas d’avarie Ne pas laisser un incident se reproduire  Faire appel à une ressource externe au projet
    18. Dynamisme constant : investissement limité  Infrastructure  Développement sauvage  Répartie sur plusieurs prestataires  Gestion difficile Subit son infrastructure  Contexte  Faciliter la gestion et en réduire les frais  Professionnaliser l’infrastructure Consolider l’existant
    19. Dynamisme constant : investissement limité Mutualisé Mutualisé Dédié Dédié Hébergeur X Hébergeur Y Hébergeur Z Hébergeur W  Quel coût pour la gestion ? L’entretien ? Le renouvellement ?  Les dépenses sont-elles optimisées ?  Les accords contractuels sont-ils en adéquation avec les attentes des clients ?  Qui tient l’inventaire ?  Où installe-t-on le prochain projet ?  Que se passe-t-il en cas d’avarie ?
    20. Dynamisme constant : investissement limité  Définir une politique globale  Imposer les processus  Centraliser la gestion  Consolider chez un ou deux prestataires  Mutualiser les ressources des projets  Identifier les besoins récurrents  Créer des services à valeur ajoutée  S’appuyer sur les services consolidés de vos prestataires  Valoriser cette amélioration/qualité
    21. Des questions…

Newsletter

Inscrivez-vous et tenez vous au courant de l’actualité Oxalide